La Gazette du Musée

  • Novembre 2023

    • Le 09/11/2023

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée,

    Pas de « Gazette » en octobre, donc je ne vous ai pas annoncé la bonne nouvelle : la publication de     Façade du Musée de Montgeron

    « Le Musée Josèphe Jacquiot, Montgeron »
    Voyage dans le temps
    Sur les traces d’Etienne Drioton
    Préface de Mme Sylvie Carillon, Maire de Montgeron

    Voici maintenant quelques nouvelles, pas du Musée puisque je n’y suis plus et n’ai eu aucun écho à ce jour, mais des associations amies qui continuent de s’y intéresser. Je pense à la Société d’Histoire Locale, voire qui se démènent pour qu’il ne  meurt pas. Je pense particulièrement à la Société des Amis du Musée qui s’est montrée très active depuis la rentrée, lors du Forum des associations, des Journées du Patrimoine, de la Journée Nationale des amis des Musées et qui a organisé une réunion pour commémorer les 30 ans du Musée Josèphe Jacquiot.
     

    L’ouvrage a été présenté le 30 septembre, lors de cette commémoration dans l’une des salles de Chalandray. Un PowerPoint rappelait le parcours exceptionnel de Josèphe Jacquiot, la genèse de notre Musée et évoquait la richesse de ses collections. Madame Sylvie Carillon, Maire de Montgeron, M. Franck Leroy, maire-adjoint à la culture et M. Pierre-Valéry Gaudeau, Directeur de cabinet, nous ont fait l’honneur de leur présence.

    Après cette présentation, l’intervention de Mme la Maire fut très appréciée. Puis les adhérents se sont réunis autour d’un verre de l’amitié. Tandis que je dédicaçais l’ouvrage, certains rappelaient quelques épisodes du passé « Josèphe Jacquiot traversant Montgeron dans sa traction »… Ce fut une réunion propice aux échanges, aux souvenirs. Certains avaient participé à l’élaboration des expositions, dispensé leur savoir lors de conférences ou de visites des collections, participé au classement des archives, au nettoyage des clichés d’Etienne Drioton, élaboré des animations pour les enfants…

    Thomas Bouhourdin nous a ensuite présenté une conférence d’un très grand intérêt  :
    «  Un souvenir de l’époque gallo-romaine au Bois Gautier "

    Un immense merci à Martine Gougeon, Présidente de l’Association, et à son équipe pour avoir organisé cette commémoration émouvante, merci pour le superbe bouquet de fleurs qu’ils m’ont offert. Merci aux participants, certains sont venus de loin, et merci à l’adhérent qui m’a offert ce superbe portrait de Néfertiti, revisité par un artiste contemporain de grand talent.

    Consultez le site des Amis du Musée  http://www.amismuseemontgeron.com/archives/2020/04/17/38210138.html

    L’équipe d’animation de la Résidence « Villa Beausoleil » m’a invitée à présenter l’ouvrage et à le dédicacer le samedi 26 novembre à 16 heures.

    Vous êtes tous invités, venez nombreux : 1, rue d’Eschborn Montgeron

    Bien cordialement
    Michèle Juret
    Ex-Conservatrice du Musée

  • Septembre 2023

    • Le 03/09/2023

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée,Façade du Musée de Montgeron

    J’espère que cette période estivale a permis au plus grand nombre de se ressourcer.                                                                                            

    Donc c’est la rentrée, chacun et chacune nous reprenons nos activités

    Ce mois de septembre voit la commémoration du 30è anniversaire du Musée. En effet, il fut inauguré  le 24 septembre 1993 par Josèphe Jacquiot sa fondatrice, en présence de MM René Haby, ancien ministre de l’Education nationale, député de Meurthe-et-Moselle, René Pautrat, préfet de l’Essonne et Alain Josse, maire de Montgeron et Conseiller général de l’Essonne.

    J’ai pensé qu’il fallait marquer ce 30è anniversaire par un ouvrage qui rappellerait sa genèse, ses premiers acteurs, les donateurs, les projets, son évolution au fil du temps, ses collections, ses activités…les sociétés amies.  Enfin, Josèphe Jacquiot avait légué, entre autres biens, les archives de l’éminent égyptologue Etienne Drioton. Il fallait évoquer le cheminement de ces documents depuis sa demeure jusqu’au Musée, leur classement aidée par des bénévoles, Alain Lanou les premières années puis Patrick Durupt depuis sept ans. Enfin, expositions et conférences ont permis de faire connaître cette richesse documentaire ainsi que le Musée bien au-delà de Montgeron…

    Ces derniers mois ont été bien occupés donc pour finaliser ce projet de publication.

          « Le Musée Josèphe Jacquiot, Montgeron »

                       Voyage à travers le temps

                       Sur les traces d’Etienne Drioton

           160 pages – 70 clichés dont 35 en couleurs. 

    J’avoue être assez satisfaite du résultat d’autant  que les égyptologues et sociétés amies à qui j’en ai fait part ou que j’ai consultés pour compléter la documentation se sont montrés vivement intéressés.

    (Auto-satisfaction dont je vous prie de m’excuser). Il n’attend plus qu’une autorisation de publication et peut-être une préface qui serait un honneur pour ce travail. Les délais d’impression ne permettront probablement pas de le proposer pour le 24 septembre mais il ne devrait pas tarder ensuite.

    Quelques informations : La Société des Amis du Musée vous invite

    le 9 septembre au « Forum des associations » au gymnase Picot à Montgeron de 10 h à 18 h

    le 16 septembre à 16 heures « Découverte du Musée » pour les enfants

                                à 17 h « rapide historique du Musée » pour tous

    le 30 septembre « Les 30 ans du Musée », salle Chalandray

                            à  14 h Michèle Juret et l’histoire du Musée

                            à  15 h 30 " Un souvenir de l’époque gallo-romaine au Bois Gautier " Conférence par Thomas Bouhourdin

    Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente rentrée

    Bien cordialement

    Michèle Juret

  • Juin 2023

    • Le 12/06/2023

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée.Façade du Musée de Montgeron

    Il faut que je vous dise !

    Combien, vos messages d’amitiés, reçus après l’arrêt de mes fonctions au Musée, me sont allés droit au cœur et combien l’hommage publié dans le bulletin de la Société des Amis m’a profondément émue. A tous j’adresse ici un immense merci !

    Cette action en faveur du Musée se poursuit au sein de le Société des Amis dont j’admire le dynamisme. Rejoignez-nous !

    Ce mois de mai a été fertile en activités. Déjà la rédaction et la mise en page de l’ouvrage dédié à l’histoire du Musée sont terminées. Il devrait donc être publié et présenté en septembre pour le 30è anniversaire de sa création. Il est permis de penser qu’il intéressera nombre de Montgeronnais : ceux qui ont connu Josèphe Jacquiot sa fondatrice, ceux qui s’intéressent à l’histoire locale car la création d’un Musée, pôle de rayonnement culturel, est importante pour une Ville,  les amateurs d’art qui y trouveront l’évocation des collections, enfin les passionnés de civilisation égyptienne y découvriront comment les archives d’Etienne Drioton sont « arrivées » au Musée…

    Fertile en activité ce mois de mai je vous l’ai dit. Donc poursuivons par l’évocation de cette Interview pour France 3 TV Lorraine. Comme à chacun de mes passages à Nancy j’ai eu le plaisir d’être accueillie par M. Voiriot, Président du Cercle Scientifique Etienne Drioton et  quelques membres de l’association - la diffusion de cette intervention est prévue le 20 juin à 18 h 50- Ce périple dans l’Est s’est poursuivi par la visite de l’exposition « Etienne Drioton, une vie pour l’Egypte » à la Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg, en compagnie de Mmes Elsa Rickal et Sépideh Paheri Paquette du Collège de France, sous la conduite de Mme Giséla Bélot, Conservatrice des archives de la BNU. Ce fut encore l’occasion d’évoquer les archives conservées à Montgeron. Poursuivons : une conférence " Etienne Drioton, un savant au Service de l'Egypte " pour l'AEREA  (Association pour l’Etude et la Recherche sur l’Egypte Ancienne) au Chesnay Rocquencourt le 25 de ce mois. Enfin, la Société Française d’Egyptologie commémorait le centenaire de sa création dont Etienne Drioton était l’un des co-fondateurs. Ici encore c’était l’occasion de rappeler la richesse des archives de Montgeron.

     Enfin revenons au Musée.  Au cours de ce mois de mai, Thomas Bouhourdin a présenté brillamment les salles aux nombreux Montgeronnais venus l’écouter avec un regard nouveau et extrêmement intéressant sur les œuvres. Thomas Bouhourdin est titulaire d’un master II en histoire de l’art et archéologie et depuis des années il s’intéresse à notre Musée, il connaît parfaitement les collections. J’ajouterai qu’il s’implique dans les activités de la Société des Amis. Nous le retrouverons à la rentrée, ne manquez pas ses interventions !

    Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été.

    Bien cordialement

    Michèle Juret

  • Mai 2023

    • Le 02/05/2023

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée.

    Il se trouve que j’ai des nouvelles à vous annoncer :

    Depuis le 8 avril, mes fonctions de Conservatrice du Musée Josèphe Jacquiot ont pris fin !

    Façade du Musée de Montgeron

    Tout avait commencé avec ma nomination par le Maire de l’époque, en 1996. Un long chemin parcouru au cours duquel j’ai effectué de nombreuses acquisitions d’œuvres de valeur pour enrichir les collections, particulièrement en antiquités égyptiennes, en accord avec les archives d’Etienne Drioton, l’une des grandes richesses du Musée.

    J’ai assuré en fonction des moyens qui m’étaient accordés l’animation par des expositions, des conférences et visites commentées. Autre face de cet engagement, la récupération des archives de l’éminent égyptologue chez Josèphe Jacquiot, leur classement, le nettoyage, inventaire et mise en bonnes conditions de conservation des plaques photographiques, aidée efficacement en cela par Patrick Durupt…Ajoutons à cela le programme de  numérisation par Patrice Le Guilloux…

    Enfin, n’oublions pas la création par Patrick Durupt de ce site internet animé par mes nombreux articles, que vous avez suivi avec attention puisque nous approchons les 33 000 visiteurs et dépassons les 129 000 pages consultées. Poursuivra-t-il son chemin ? Peut-être sous un autre nom ? Le projet est à l’étude.

    Cette année se révèle exceptionnelle avec la commémoration du 30ème anniversaire de la création du Musée. Actuellement je travaille sur un ouvrage rappelant son histoire au fil des années, la richesse de ses collections ainsi que la mise en valeur des archives d’Etienne Drioton. Espérons qu’il pourra être édité pour cet évènement.

    Une page s’est tournée mais mon engagement en faveur de la mémoire d’Etienne Drioton ne s’arrête pas là. Je poursuis avec des conférences, la publication d’articles et le 22  mai, enregistrement d’une interview à propos de sa carrière sur France 3 Lorraine dans l’émission « Le saviez-vous ? ». Et puis…récompense ultime, un voyage personnel en Egypte « dans les pas d’Etienne Drioton » !

    Il me reste de cette longue tranche de vie le souvenir de moments exceptionnels, de contacts enrichissants avec des personnalités et des institutions du monde de l’égyptologie : le Collège de France, la Société Française d’Egyptologie, l’Institut Français d’Archéologie Orientale, l’Association France-Egypte, l’Académie Lorraine des Sciences qui m’a fait l’honneur de me promouvoir au titre de sociétaire. Avec le Cercle Scientifique Etienne Drioton de Nancy dont je suis Vice-présidente, ensemble nous poursuivons notre action. Il reste aussi l’immense plaisir d’avoir constaté votre intérêt pour le Musée lors des visites commentées, des conférences ou des expositions et j’espère vivement qu’il se poursuivra. Il faut croire en l’avenir ! Pour cela je vous remercie infiniment, ainsi que tous ceux, et ils sont nombreux, qui ont aidé à l’élaboration de ces activités.

    Bien cordialement

    Michèle Juret

  • Janvier 2023

    • Le 13/01/2023

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée.Façade du Musée de Montgeron

    Tout d’abord je vous présente mes meilleurs vœux pour cette année 2023. Qu’elle vous apporte la joie et la santé. Souhaitons encore que les tensions actuelles s’apaisent.

    Si nous devions faire le bilan de l’an passé je dirais qu’il s’est révélé très positif. En effet, plusieurs associations nous ont contactées pour visiter en groupe le musée. Une animation pour jeunes enfants, accompagnés de leurs parents, avec jeux et carnet pédagogique, a remporté un vif succès. Elle était organisée par Karine Valeau, Présidente de APEESPM (association des parents d'élèves des établissements scolaires publics de Montgeron). Deux conférences ont pu être organisées ainsi que plusieurs visites commentées dans les salles. Par ailleurs, nous avons reçu dans les archives des égyptologues pour compléter leurs recherches sur les documents d’Etienne Drioton, qui seront publiées sur « Colligère », site du Collège de France. Un jeune stagiaire du Collège Georges Pompidou, Lucas Zimmer,  a beaucoup apprécié nos collections et découvert durant sa semaine de stage « l’envers du décor » d’un Musée. Par ailleurs, grâce à l’intervention du Cercle Scientifique Etienne Drioton de Nancy, notre exposition « Etienne Drioton, un égyptologue au fil du Nil » a été mise en scène au Musée de TOUL ainsi qu'aux Archives Départementales de Meurthe et Moselle à NANCY.

    La collection d’antiquités égyptiennes s’est enrichie grâce à la donation de Madame Françoise Colonna-Ceccaldi, de quatre œuvres d’un très grand intérêt. Qu’elle en soit ici chaleureusement remerciée. J’espère vivement pouvoir les présenter très bientôt au public. L’entrée de ces œuvres dans notre Musée est l’aboutissement d’une longue histoire qui a commencé en Egypte, une rencontre entre deux éminents savants : Etienne Drioton, Directeur du Service des Antiquités et Marcel Aubert, Académicien, dans le cadre d’une réunion à la Société Royale de Géographie. C’était dans les années 50… Mais je ne vous en dis pas plus… Il vous faudra lire sur notre site, dans quelques temps, une page que je me propose d’écrire, lorsque cette collection sera présentée en vitrine.

    L’année 2023 commence donc, porteuse de nombreux projets pour le Musée. Nous espérons pouvoir commémorer le trentième anniversaire de sa création par Josèphe Jacquiot ; hommage à sa détermination d’offrir à la ville de Montgeron ce lieu de Culture.

    Déjà je vous propose de nous retrouver très bientôt, le samedi 21 janvier à 16 heures lors de la conférence « Le règne d’Amenhotep III, un moment privilégié dans l’art de l’Egypte ».

    Une autre conférence devrait être programmée très bientôt : Thomas Bouhourdhin, titulaire d’un master II en histoire de l’art, nous propose un sujet extrêmement intéressant « Un souvenir de l'époque gallo-romaine au Bois-Gautier » - Histoire et archéologie d'un site méconnu du massif de Fontainebleau - Nous sommes en attente d'attribution d'une salle..

    A très bientôt donc.

    Bien cordialement,

    Michèle Juret

  • Novembre 2022

    • Le 31/10/2022

    Chers ami (e)s et sympathisant(e)s du Musée, il n’y a pas eu de Gazette en octobre je vous prie de m’en excuser. Ce mois a cependant été fertile en évènements.Façade du Musée de Montgeron

    Commençons par l’exposition Etienne Drioton. Après Villers les-Nancy et le Musée de Toul, elle poursuit avec succès son périple aux archives départementales de Meurthe et Moselle à Nancy. Elle fait connaître au public la richesse des archives conservées dans notre musée et le rôle de la municipalité de Montgeron pour les mettre en valeur. J’ai assuré le 12 de ce mois d’octobre une visite commentée qui a valu une émission sur France 3 Lorraine ; un couronnement pour cette superbe présentation des clichés réalisés en Egypte par notre savant.

    Ce même jour à Nancy, lors d’une cérémonie officielle, je recevais mon insigne de Sociétaire de l’Académie Lorraine des Sciences. Je peux vous avouer que j’étais à la fois très fière et très émue de l’honneur qui m’est accordé par cette prestigieuse Académie de savants. Il récompense mon investissement pour mettre en lumière la carrière et l’œuvre scientifique d’Etienne Drioton à travers deux ouvrages et de nombreuses conférences, dont beaucoup ont été données en Lorraine, initiées par le Cercle Scientifique Etienne Drioton à Nancy.

    Revenons au Musée. La donation Colonna Ceccaldi est en bonne voie d’acceptation par la Municipalité. Quatre œuvres antiques devraient entrer sous peu dans nos collections. De petites dimensions elles n’en sont pas moins fort intéressantes. Deux têtes en pierre dont l’une représente un pharaon coiffé du Khépresh et orné de l’uraeus, l’autre un personnage coiffé d’une courte perruque à mèches tubulaires retenues par un bandeau , une amulette de la déesse Sekhmet et une lampe à huile provenant du monastère de Baouït viendront enrichir nos collections. Des livres sur l’Egypte d’un immense intérêt, sélectionnés par mes soins au milieu d’une riche bibliothèque, nous sont également proposés. Avec Patrick Durupt nous avons commencé à ranger les réserves pour leur ménager éventuellement la place qu’ils méritent.
     

    Bref, nous poursuivons notre action…
    A très bientôt : le samedi 19 Novembre  à 16 heures pour une visite commentée des salles et le samedi 26 Novembre à 16 heures pour une conférence sur « Les temples de Thèbes, fêtes solennelles et rites quotidiens ».
    Bien cordialement à toutes et à tous,
    Michèle Juret

  • Septembre 2022

    • Le 29/08/2022

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée.​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​
    C’est la rentrée ! J’espère que vous avez passé un très bel été.​​​​​​​ Façade du Musée de Montgeron​​​​​​​
    ​​​​​​​​​​​

    Déjà sur les pages de notre site vous pouvez consulter le programme 2022-2023. Plusieurs
    visites commentées des salles ont été programmées, ainsi que deux conférences le samedi
    après-midi à 16 heures. Ce planning est de loin plus favorable à la fréquentation du public.

    Cependant je ne vous cache pas ma déception : l’exposition « J.-F. Champollion et les
    hiéroglyphes », sur laquelle j’avais commencé à travailler, a été supprimée du programme.
    Elle devait avoir lieu en décembre et janvier dans les salles Jean Hardouin.

    Mais il n’y a pas que cette mauvaise nouvelle, en voici une bonne témoignant de l’intérêt
    que suscitent nos collections. Au mois de juin nous est parvenue une proposition de
    donation concernant une collection d’an​​​​​​​tiquités égyptiennes – quelques œuvres de petites
    dimensions mais d’un grand intérêt pour notre Musée - ainsi que des ouvrages d’égyptologie
    qui pourraient compléter notre documentation, ceci en souvenir d’Etienne Drioton. J’attends
    d’être informée de la décision de l’équipe municipale.
    Notre exposition « Etienne Drioton, un égyptologue au fil du Nil » poursuit son parcours.
    Elle sera présentée aux archives départementales de Meurthe et Moselle du 3 octobre au 4
    novembre. Je remercie M. Voiriot, Président du CSED de Nancy d’avoir œuvré pour ce projet,
    ainsi que Cyril Hobin pour le bon suivi de ce dossier. Le 12 octobre, présente à Nancy pour la
    remise officielle de mon insigne de Sociétaire de l’Académie Lorraine des Sciences, j’aurai le
    plaisir de présenter cette exposition au public nancéïen.
    Venez nombreux au Forum des associations qui aura lieu le 3 septembre au Gymnase Picot.
    Comme chaque année les Amis du Musée vous y recevront. Ce sera l’occasion de rencontrer
    la nouvelle équipe, d’échanger des idées et peut-être de découvrir les récentes acquisitions…
    Enfin, si vous êtes intéressés par les croyances et les textes funéraires des anciens Egyptiens,
    mon dernier ouvrage « L’oiseau-ba, seconde vie dans l’Egypte antique » est publié, Ed. Books
    on Demand (ISBN: 9782322420131). Vous pouvez le commander chez votre libraire – il sera
    ravi de vous le procurer - ou pour les inconditionnels d’internet sur les différents sites de
    vente en ligne.
    Une info pour ceux qui suivent facebook : mon compte a été piraté et supprimé !!

    Bien cordialement à toutes et à tous.

    Michèle Juret

  • Juin 2022

    • Le 08/06/2022

    Chers ami(e)s et sympathisant(e)s du Musée.Façade du Musée de Montgeron

    Que s’est-il passé depuis notre dernière gazette ?

    Tout d’abord, évoquons l’intérêt que suscite notre immense patrimoine que sont les archives d’Etienne Drioton. Je vous l’avais annoncé au mois d’avril, Mme Sépideh Paquette, égyptologue du collège de France, était venue les consulter afin de rédiger un article évoquant la décoration du Taj d’Iran, décerné à Etienne Drioton en 1939 par le Shah Rezza Pavlévi. Ce superbe article est désormais en ligne sur le site du Collège de France. Vous pouvez le consulter.

     https://archibibscdf.hypotheses.org/10709

    Par ailleurs, au sujet de notre collection. Un journaliste de la société de production Label News a sollicité une interview téléphonique afin de rédiger un article sur nos œuvres d’antiquités égyptiennes et plus particulièrement notre main momifiée. Ce sera peut-être le prélude à un court métrage sur notre musée et sa collection d’égyptologie.

    Pour parler de nos collections et de l’intérêt qu'elles suscitent. Vous me direz je pense : il est trop peu ouvert au public ! Vous pourrez penser aussi, il y a peu d’animation ! C’est vrai mais, malgré nos difficultés, je peux vous assurer que la saison 2022-2023 vous proposera un riche programme : exposition, conférences, visites commentées. Nous y travaillons. Les Montgeronnais s’intéressent à notre musée, ceci nous encourage. Ainsi, un généreux donateur a alloué à la Société des Amis du Musée (SAM) une somme «  importante m’a-t-on dit » pour l’achat d’œuvres destinées à enrichir nos collections. La Présidente de la SAM, Martine Gougeon, est restée très discrète sur ce généreux donateur qui souhaite rester anonyme. Toutefois, sans connaître son nom,  je me permets ici de le remercier chaleureusement. Grâce à ce don la Société des Amis a déjà réalisé quelques acquisitions particulièrement intéressantes qui actuellement sont en attente d’acceptation par l’équipe municipale. Je vous avoue qu’il me tarde de pouvoir les exposer dans nos locaux et de leur consacrer une salle.

    Parlons encore de l’immense intérêt de nos archives. L’année prochaine verra la commémoration du 100è anniversaire de la création de la Société Française d’Egyptologie (SFE). Etienne Drioton en fut le co-fondateur et le premier secrétaire général avant d’en être nommé Président en 1957. Nos archives sont riches de documents évoquant son action. Ce dossier intéresse particulièrement la SFE.  Il est en cours de numérisation. Ce travail est effectué par Patrick Durupt que je remercie ici infiniment.

    Bien cordialement à toutes et à tous

    Michèle Juret