JOSEPHE JACQUIOT

Historienne de la Médaille ; Conservateur au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale ;

Maire de Montgeron de 1945 à 1947 ; Fondatrice du Lycée de Montgeron et du Musée municipal.

Josèphe JACQUIOT est née le 24 avril 1910 à Loches. En 1938 elle s’installe, avec sa mère Marguerite JACQUIOT, à Montgeron. Cette même année elle entre au Cabinet des Médailles et Antiques de la Bibliothèque Nationale. En 1939, elle est chargée de la mise à l’abri des collections au Château d’Ussé-Rigny, en Touraine. En 1959, preuve s’il en était besoin de sa haute compétence, elle est nommée Conservateur de cette prestigieuse institution.

Le 13 mai 1945 elle est élue Maire de Montgeron ; l’une des premières femmes promues à cette responsabilité dans notre Pays. Durant son court mandat qui se termine en 1947, son action en faveur de la Ville fut remarquable, plusieurs actions importantes sont à porter à son actif.

  • En 1946, elle fonde à Montgeron le premier lycée mixte de France. (l’actuel Lycée Rosa Parks), alors annexe du lycée Henry IV. Cette même année elle crée la bibliothèque municipale, un centre de protection maternelle et un foyer pour personnes âgées.
  • En 1947, en partenariat avec Raymond Paumier, elle participe à la création d’un restaurant d’enfants, « La Roseraie », qui se révèlera être un modèle pour nombre d’institutions.

La création du Musée municipal qui porte son nom, en 1993, s’inscrit dans la continuité de son action culturelle en faveur de la Ville. Elle en sera la première Conservatrice.

Eminente spécialiste de l’histoire de la médaille, elle assure des cours à l’Ecole du Louvre, à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes et à la Monnaie de Paris. Elle publie de nombreux ouvrages scientifiques et les plus prestigieuses expositions ont bénéficié de son concours. De 1948 à 1952, elle effectue plusieurs missions en Egypte afin d’étudier les collections du roi Farouk Ier. De 1959 à 1970 elle est missionnée à plusieurs reprises par le Musée du Louvre, en Angleterre, afin de veiller sur les précieux documents prêtés par la France pour des expositions. Elle participe à de nombreux colloques sur la numismatique. En 1968, ses travaux érudits sur « Les médailles et jetons au temps de Louis XIV » sont couronnés par l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres.

Bienfaitrice de notre Ville, Josèphe JACQUIOT s’éteint à Villeneuve Saint Georges le 2 août 1995.  Elle avait légué pour l’enrichissement des collections du Musée la presque totalité de ses biens, ainsi que les précieuse archives de son cousin l’éminent égyptologue Etienne DRIOTON.

                                                                       Michèle Juret

Inaug musee 1

Josèphe Jacquiot  à Montgeron, en Nov. 1989, 

lors de la commémoration du

centenaire de la naissance de DRIOTON.

Josephe jacquiot

Josèphe Jacquiot à son bureau. 

Jj avec valerie giscard d estaing

J.Jacquiot avec Valérie GISCARD D'ESTAING

Exposition Louis XV 

à  l'Hôtel de la Monnaie (Paris - 1970).

 Jj avec alain poher

J.Jacquiot avec Alain POHER

  Exposition "L'Humour dans les médailles"

    à l'Hôtel de la Monnaie (Paris - 1980).

Conference de j jacquiot

J.Jacquiot lors d'une de ses conférences

Professeur à l'Hôtel de la Monnaie de Paris.

Img 20170913 164232

          Portrait de Josèphe Jacquiot,

             Musée de Montgeron

Josephe jacquiot conservateur honoraire du cabinet des medailles fondatrice du musee

Médaille de Josèphe Jacquiot,

Conservateur Honoraire du Cabinet des Médailles,

Fondatrice du Musée de Montgeron

(d'après Albert Jaeger).

En 1986 au centre de la renaissance a Tours

J. Jacquiot en 1986

au centre de la renaissance à Tours.

Date de dernière mise à jour : 27/09/2021